REPARTIR RICHE D’UNE BELLE AMITIÉ FRANCO-MAROCAINE

REPARTIR RICHE D’UNE BELLE AMITIÉ FRANCO-MAROCAINE

Après quatre années de mission à Agadir, le temps est venu pour Dominique Doudet, Consul Général de France, de repartir vers de nouveaux horizons. Sa personnalité empathique, son écoute et sa disponibilité ont fait que nous garderons le souvenir d’un homme qui a su mettre en lumière le travail des entrepreneurs français de la région et tisser des liens solides avec les autorités, les collectivités, les acteurs culturels, associatifs et universitaires du Souss Massa.
En d’autres circonstances, Dominique Doudet aurait eu plaisir à préparer un inoubliable 14 juillet dans les jardins du consulat général, une fête nationale solennelle et festive dont il a fait un authentique moment d’amitié franco-marocaine et d’union de la communauté française. Malheureusement, la pandémie du Covid-19 l’a contraint à y renoncer cette année. Néanmoins, grâce aux réseaux sociaux, M. Doudet a pu maintenir son traditionnel discours du 14 juillet, notamment remarqué pour ses passages en langues arabe et amazighe.

« La France entend, plus que jamais, être à vos côtés pour participer aux nombreux défis qui s’annoncent dans cette belle région dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné la place centrale. »

Ce discours a été l’occasion de revenir sur les temps forts de la mission de Dominique Doudet au Consulat Général de France d’Agadir, en particulier sur la récente situation de crise sanitaire. Pendant quatre mois, l’équipe du Consulat Général a en effet travaillé sans relâche et sous une forte pression pour aider touristes et ressortissants bloqués à regagner la France, avec le soutien des autorités de la Région Souss Massa, des conseillers des Français de l’étranger, des associations et des volontaires.
Saluant l’engagement de la France et le courage des personnels soignants dans ce combat, Dominique Doudet a également témoigné sa gratitude envers les efforts considérables réalisés par le Maroc pour lutter contre la pandémie et protéger ceux qui y vivent, parmi lesquels la communauté française.
Avant son prochain départ, Dominique Doudet réitère son attachement à notre région : « Je tiens à dire combien, avec mon épouse Maryse, nous regretterons Agadir, mais nous repartirons plus riches de votre amitié, de vos enseignements et d’une belle expérience… Je souhaite longue vie à cette ville qui a su nous charmer, à cette belle région pleine d’avenir, et à la relation d’exception qui unit la France et le Maroc. »