LE RÉSEAU DE LECTURE DE LA VILLE D’AGADIR

LE RÉSEAU DE LECTURE DE LA VILLE D’AGADIR

Le réseau de lecture est une des composantes majeures du Programme de Développement Urbain d’Agadir 2020-2024, une réponse juste à la Haute Sollicitude de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu Le glorifie, qui n’a de cesse de mettre l’humain au centre du développement du Royaume.

Nous souhaitons ici attirer la lumière sur ce projet qui risque de ne pas être suffisamment visible devant celui d’une infrastructure très attendue comme le BHNS, la Voie Express, la Voie de contournement et bien d’autres…

Au-delà du Programme de Développement Urbain, une mission de développement social et d’équité territoriale

Le réseau de lecture d’Agadir se profile comme un maillage harmonieux à travers les quartiers de la ville, du centre vers la périphérie en veillant à desservir les quartiers à forte densité démographique et nécessitant des infrastructures culturelles. C’est ainsi que le programme prévoit le déploiement de plus de 20 bibliothèques de proximité et d’une Médiathèque et Centre de Ressources Documentaires.

Le réseau de lecture d’Agadir jouera son rôle de base qui est de permettre aux jeunes et moins jeunes l’accès aux ressources documentaires indispensables. Il favorisera le développement économique et social en entretenant l’esprit de liberté intellectuelle, la préservation des valeurs démocratiques et des droits civils. Le réseau de lecture proposera des bibliothèques qui sont des lieux de mixité sociale et des services d’information qui accueillent leurs utilisateurs sans distinction d’âge, de sexe, de statut professionnel ou économique, de degré d’alphabétisation, d’aptitudes techniques ou intellectuelles. De vrais lieux urbains de sociabilité.

LE PRINCIPE DU RÉSEAU DE LECTURE

Totalement novateur dans notre ville, le réseau de lecture permettra, entre autres, de découvrir une offre documentaire riche grâce à un catalogue unique d’identification et de localisation de documents. Une carte d’adhérent donnera accès à l’ensemble du réseau et facilitera l’utilisation des documents en permettant la mobilité des usagers. Des règles de fonctionnement harmonieuses régiront l’ensemble des structures, créant une cohérence et une lisibilité du réseau (horaires d’ouverture au public, règles de prêt, pratiques professionnelles…). La mise en réseau permettra aussi une optimisation des efforts de fonctionnement et la mise en place d’un module de formation du personnel. Elle favorisera l’organisation de programmes culturels communs itinérants et permettra une mobilité des usagers en quête de connaissance et d’épanouissement. Une excellente chose pour notre ville assoiffée de service culturel public. Vivement 2024 !