LE JARDIN JAMAL ADORRA DE DAKHLA FAIT PEAU NEUVE

LE JARDIN JAMAL ADORRA DE DAKHLA FAIT PEAU NEUVE

Reconnaissable à sa forme carrée, le Jardin du Complexe Jamal Adorra bénéficie d’une situation idéale, à la croisée des Avenues du 11 Janvier et Hassan 1er, mais aussi des facultés et des résidences universitaires. Une position stratégique qui lui confère le rôle de lieu de respiration au cœur de la Cité Dakhla. Jusqu’à ce jour, pourtant, l’état de délabrement des structures et plantations de cet espace vert, plutôt connu comme jardin pépinière, ne permettait pas aux riverains de profiter pleinement d’un coin de verdure, de fraîcheur et de sérénité. Bonne nouvelle, ce mois de novembre a vu le lancement de grands travaux d’aménagement qui transformeront cet ancien jardin en espace vert urbain aux normes actuelles. À terme, le site connaîtra un grand succès auprès des citoyens du quartier, ainsi qu’auprès des étudiants qui trouveront là un lieu agréable où réviser en plein air et se détendre pour chasser le stress des examens.

Le Jardin Jamal Adorra s’apprête à devenir une oasis de verdure pour les riverains et les étudiants de la Cité Dakhla

Il fera bon se promener dans les allées piétonnes du Jardin Jamal Addora de Dakhla, s’asseoir un instant sur ses bancs publics pour lire un livre, se connecter au wifi sur place, voir jouer ses enfants sur les installations ludiques ou s’initier à la botanique… Pour cela, il faudra attendre encore quelques 14 mois, mais le résultat promet d’être à la hauteur de nos espérances.

Prévus dans le cadre du Plan Communal 2017-2022, les travaux d’aménagement du Jardin Jamal Addora de Dakhla mobiliseront, en effet, un budget communal de 30 MDHS, un investissement conséquent qui laisse présager une totale métamorphose de cet espace vert d’une superficie de 5,7 hectares. Dessiné par Luxuriance Paysages, le futur parc municipal offrira au public trois univers différents, thématisés autour de la nature : le Jardin Éducatif, le Jardin de Lecture et la Pépinière.

LE JARDIN ÉDUCATIF

Véritable mosaïque végétale en plein cœur du parc, le Jardin Éducatif réunira un ensemble de jardinets à thèmes, de formes géométriques, traversés en leur centre par une grande esplanade de promenade ornée de bassins. Inspirés des lignes du Jardin Jamal Addora, six espaces carrés diviseront ce Jardin Éducatif, chacun agrémenté d’une placette de vie, d’ombrières et de mobilier urbain de détente au milieu des massifs. Attenant aux façades arrière du Complexe Jamal Adorra, le dernier carré du Jardin Éducatif s’ouvrira sur un espace permettant la libre circulation des usagers du centre culturel.

LE JARDIN DE LECTURE

Occupant près d’un tiers de la superficie du parc, le Jardin de Lecture sera un havre de paix pour les visiteurs en quête de relaxation et les étudiants en mode révision. Joliment creusé d’alcôves vertes de formes courbes et aléatoires, ce jardin jouera sur les reliefs, créant un paysage vallonné propice à l’évasion. Une atmosphère paisible et sereine règnera au sein de ces vertes alcôves, permettant aux usagers de se reposer ou de travailler au calme et au grand air, grâce à la présence de points d’accès Wifi dans l’ensemble du parc. Des kiosques publics et des chemins de promenade agrémenteront ce Jardin de Lecture, ainsi qu’un théâtre de verdure équipé de gradins pour les spectacles en plein air. De plus, ce jardin thématique se complètera, près de l’entrée principale, d’un espace pique-nique qui ne manquera pas de plaire aux familles et aux étudiants.

LA PÉPINIÈRE

Pour rester fidèle à la vocation première du Jardin Jamal Addora de Dakhla, ce dernier se dotera d’un espace pépinière multifonction. Accessible par sa propre entrée sur le boulevard Hassan Ier, la pépinière se divisera en divers secteurs, dont un arboretum avec espace logistique et une serre près de l’entrée, un point de rencontre entre les usagers du jardin et l’équipe de production. Côté plantations, la pépinière axera ses cultures sur les arbres, les arbustes et les vivaces. Le choix se portera sur des espèces endémiques de la Région Souss Massa et de Macaronésie, particulièrement économes en eau, et de superbes arbres à fleurs tels les jacarandas, les tamaris et les flamboyants, mais aussi des opuntias, des euphorbes et des yuccas, entre autres variétés.