ARTISTE ABDEL AZIZ LOURHRAZ

ARTISTE ABDEL AZIZ LOURHRAZ

Né à Youssoufia, Abdel Aziz Lourhraz est professeur d’arts plastiques et parcourt le monde d’exposition en exposition, mais c’est dans son atelier d’Agadir qu’il donne libre cours à son inspiration. Houcine Dassagi, ami de l’Artiste et professeur d’arts plastiques, le décrit en ces termes : « Aziz Lourhraz est un peintre engagé. Le corps humain dans tous ses états fut son sujet de prédilection. Il y consacra plusieurs années de recherche et de réflexion. Il se pencha en particulier sur le thème du corps féminin qui resta longtemps un élément tabou. Cette nature taboue n’en fit pas moins un concept pictural à travers lequel l’artiste interrogea son existence et ses états physiques paradoxaux… Le concept arriva à maturité après moult traitements : expérimentation de plusieurs supports et fonds, investissement des matières ainsi que des éléments hétéroclites et étrangers à la peinture, utilisation du papier marouflé et texturé à la poudre d’encre, etc, jusqu’à ce qu’il se fût fixé enfin sur un style de travail qui lui fut propre et réussit à refléter sa grande sensibilité. »

COMME UNE VIBRATION MUSICALE
« Sa peinture est gestuelle dans le sens où elle suit son intuition. Elle est composée essentiellement de plages de couleurs croisant de petites facettes géométriques qui, posées soigneusement et raturées quelquefois par des lignes légères ou rigides en différentes épaisseurs, donnent l’impression d’une vibration musicale. L’alternance du plein et du vide rappelle le rythme musical et fait allusion au silence et à la violence d’une sonorité en saccade. Le corps humain superpose les détails flous sur les détails transparents. Partant, le sujet devient de plus en plus abstrait, impliquant l’arrière-plan comme si on décrivait une scène de chorégraphie où le corps serait axe et source d’inspiration ; où il deviendrait également un élément secondaire dans l’œuvre ; où il ferait appel à beaucoup d’interrogations et donnerait lieu à de différentes interprétations. »

DE LA PEINTURE À LA SCULPTURE
« Le corps révèle la notion de troisième dimension. Pour Abdel Aziz Lourhraz, le « corps » inspire le concept du volume. Pour refléter son allocation propre, l’Artiste pose les jalons d’une nouvelle expérience : la sculpture. Il y assure la perception de ses idées en concrétisant quelques aspects physiques qui rapprochent les notions plastiques de contrastes, légèreté, fragilité, rigidité, robustesse de la matière et de la texture. Cependant, Abdel Aziz ne renonce jamais à la peinture, même en créant des sculptures, car cette dernière devient même une peinture-sculpture qui va devenir progressivement un projet d’installation artistique ; des corps humains bleus emmurés et tristes et d’autres libres, voire gais et dansants. Chaque sculpture reflète un état d’âme et révèle des problématiques existentielles en évoquant des questions philosophiques très profondes. »

BODY ART EXPERIENCE
Dans les perspectives artistiques d’Abdel Aziz Lourhraz, un nouvel art conceptuel s’annonce : « The Body Art, ou quand l’artiste devient une partie de son œuvre. Abdel Aziz Lourhraz est aussi un professeur d’art titulaire. L’accumulation des expositions réalisées dans les galeries d’art et musées au Maroc et à l’étranger lui permet de renouveler son style et de doter son expérience d’un regard propre et profond. Le souffle en est constamment rajeuni car l’artiste songe à excentrer ses traitements plastiques autour du corps, envers d’autres disciplines des beaux-arts, allant de la peinture jusqu’à la performance. »

Info/visite : 06 61 37 43 05