ARCHITECTURE DE LA RECONSTRUCTION, L’HEURE DE LA RECONNAISSANCE

ARCHITECTURE DE LA RECONSTRUCTION, L’HEURE DE LA RECONNAISSANCE

Il s’en est fallu de peu que le programme prévu dans le cadre de la Commémoration des 60 ans de la Reconstruction d’Agadir, qui a eu lieu dans la semaine du 28 février au 6 mars, ne tourne court avec le spectre du coronavirus à nos portes. Les prescriptions se faisant chaque jour plus pressantes pour anticiper l’épidémie, les événements des deux derniers jours, un match des anciens et la soirée de clôture, se sont vus malheureusement annulés. Il reste que cette semaine fut riche en émotions avec de multiples rencontres et retrouvailles, inaugurations et hommages qui ont réchauffé les cœurs, et surtout ouvert la porte à une reconnaissance officielle de notre architecture moderne, sujet qui nous tient à cœur depuis longtemps chez Agadir Première. Si la menace du coronavirus est venue écourter ces événements, un mouvement est désormais en marche et nous sommes heureux de vous dévoiler ici tout ce que vous pourrez découvrir ou visiter lors de vos prochains déplacements en ville.

UN TIMBRE DE COLLECTION
Les premiers jours de cette semaine anniversaire ont débuté dans une grande solennité. Après un émouvant moment de recueillement observé la veille au Cimetière d’Ihchach, en présence des officiels de la ville, des représentants des trois grandes religions et de rescapés qui avaient fait le voyage, le 29 février, jour anniversaire du séisme, prévoyait de multiples surprises pour notre ville.

Un timbre à l’effigie du Mur du Souvenir marque le 60e anniversaire de la Reconstruction d’Agadir

Dans un Hôtel de Ville mis en valeur pour l’occasion, une cérémonie officielle d’ouverture s’est déroulée dans la Salle Brahim Radi, avec la présence exceptionnelle du Chef du Gouvernement, Monsieur Saâd Eddine El Othmani, de Monsieur Ahmed Hajji, Wali de la Région Souss Massa, de Monsieur Brahim Hafidi, Président du Conseil Régional, de Monsieur Salah El Malouki, Maire d’Agadir, des consuls de la ville et de la société civile. La cérémonie, largement médiatisée et relayée sur les chaînes de télévision nationales, a été marquée par le dévoilement et la présentation d’un timbre émis par Barid Al Maghrib, institution nationale de la poste et des télécommunications. Créé sur le thème du 60e anniversaire de la Reconstruction d’Agadir, ce timbre, d’une valeur postale de 3,75 Dirhams, a pour effigie le Mur du Souvenir d’Agadir, œuvre de l’architecte Claude Verdugo, dont la façade est ornée d’une citation hautement symbolique de feu le Roi Mohammed V : « Si le destin a décidé la destruction d’Agadir, sa reconstruction dépend de notre foi et de notre volonté ».
Amateurs de philatélie et de courrier postal, vous trouverez ce timbre à votre disposition auprès des bureaux de Barid Al Maghrib, à la Poste Principale d’Agadir. Ce dernier rejoint ainsi la collection de timbres historiques du Maroc dédiés au thème de la Reconstruction d’Agadir.

SIGNATURES DE BÂTIMENTS HISTORIQUES
Pour ce 60e anniversaire, trois bâtiments phares de la Reconstruction d’Agadir et plus particulièrement du quartier de la Ville Nouvelle, ont été mis en lumière par l’apposition de tablettes commémoratives en hommage aux architectes qui les ont créés : l’Hôtel de Ville d’Émile Duhon, la Poste Principale de Jean-François Zevaco et l’Immeuble A de Louis Riou et Henri Tastemain. Les plaques ont été dévoilées avec cérémonie sous les yeux du Chef du Gouvernement, des officiels de la ville et du public présent pour l’occasion. Cette initiative prouve que des étapes se franchissent peu à peu dans notre ville vers une vraie reconnaissance de l’architecture historique d’Agadir et il est à souhaiter que ce geste s’étende aux autres bâtiments signés de grands architectes. Ne manquez pas d’orienter votre prochaine sortie vers le centre-ville pour découvrir ces plaques commémoratives.

60 TABLEAUX AU MUSÉE DU PATRIMOINE AMAZIGH
Nous vous avions annoncé cette exposition d’arts plastiques et le résultat artistique s’est révélé au-delà des espérances. Le lundi 2 mars a ainsi été dévoilée, sur la cimaise du Musée Municipal du Patrimoine Amazigh, une extraordinaire œuvre mosaïque de 60 tableaux réalisés par 6 artistes : Mustapha Belkadi, Samira Ait El Maalam, Rachid Fassih, Ahmed Bibaoune, Abdelaziz Ousalah, Abdelhadi Mourid. Si vous n’avez pas eu le temps d’aller l’admirer, la fresque vous attendra dans la salle d’expositions temporaires dès la réouverture officielle du musée.

DES AVENUES EN MÉMOIRE DES GRANDS HOMMES
Après les plaques commémoratives des bâtiments, le mardi 3 mars a été l’occasion d’une nouvelle surprise pour la ville d’Agadir et ses citoyens : le dévoilement symbolique, à l’Hôtel de Ville, de nouvelles appellations de rues à l’occasion du 60e anniversaire de la Reconstruction d’Agadir. En partenariat avec l’Association Forum Izorane N’Agadir, dédiée à la mémoire d’Agadir, les plaques donnent ainsi leur nom à six nouvelles avenues qui rendent hommage à six grands hommes, architectes et hommes politiques, ayant marqué le paysage du Maroc et d’Agadir après le séisme : Mourad Ben Embarek, Jean-François Zevaco, Elie Azagury, Salah M’Zili, Mohamed Benhima, Abdessalam Faraoui. Lors de vos prochains déplacements en ville, vous pourrez découvrir ces nouvelles avenues aux alentours de l’hypermarché Marjane Agadir au quartier Founty et, au même niveau, dans l’entrée du Haut Founty. Bonnes visites.