AGENDA DE L’IFA DÉCEMBRE-JANVIER-FÉVRIER 

AGENDA DE L’IFA DÉCEMBRE-JANVIER-FÉVRIER 

L’année se termine mais à l’Institut Français d’Agadir, c’est pour mieux en commencer une nouvelle, riche en spectacles, expositions et rencontres littéraires. Et parce qu’une fin d’année est toujours empreinte de féerie, c’est avec la Fête du Cinéma d’Animation que nous clôturerons 2019, avant de vivre un Nouvel An Amazigh des plus festifs. Découvrez ici en avant-première, les temps forts qui vous attendent en cette saison.

LA FÊTE DU CINÉMA D’ANIMATION

Du 17 au 20 décembre 2019 à 10h à l’Institut Français d’Agadir

La Fête du Cinéma d’Animation veut sensibiliser les publics et médias au cinéma «image par image» et contribuer à la promotion des films et de leurs auteurs. Au programme, quatre films d’animation à voir en famille, avec les enfants : « Gus, petit oiseau, grand voyage » de Christian De Vita ; « Le chat du rabbin » de Joann Sfar et Antoine Delesvaux ; « Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill » de Marc Boreal et Thibaut Chatel ; et « Couleur de peau : miel » de De Jung et Laurent Boileau.

NOUVEL AN AMAZIGH « YENNAYER »

Vendredi 17 janvier 2020 à 19h, lieu à confirmer

Pour célébrer le Nouvel An Amazigh 2970 «Yennayer», l’Institut Français d’Agadir organise la projection du documentaire «Tassanou, Tayrinou», sorti en 2017, une coproduction Ali’N Productions et 2M. Le film sera projeté en présence du réalisateur franco-marocain Kamal Hachkar, originaire de Tinghir, et de quelques artistes figurant dans le film. Ce documentaire a été choisi car il met l’accent sur l’héritage poétique amazigh à travers deux figures emblématiques : la poétesse des années 20, Mririda N’Aït Attik et la célèbre chanteuse Hadda Ouakki. Il dévoile également des coutumes amazighes dont certaines existent encore.

CONCERT DE HICHAM MASSINE

Samedi 18 janvier 2020 à 19h à la Salle Brahim Radi de la Municipalité

Hicham Massine est un jeune musicien, chanteur et compositeur, natif d’Agadir. Issu d’un milieu familial artistique, son amour pour la musique a commencé à un âge précoce, autour des rythmes traditionnels amazighs de la région du Souss. Hicham Massine s’inspire ainsi de sa culture ancestrale tout en se tournant vers l’innovation, la modernisation et la valorisation du style amazigh, ce qui donne une musique ouverte sur le monde. Engagé dans de nombreuses associations artistiques et culturelles, il a eu l’occasion de participer à divers festivals locaux, nationaux et internationaux.

EXPOSITION « RETROGAMING »

Du 2 au 29 février 2020 à la Médiathèque Jeunesse de l’IFA

Nostalgiques et jeunes générations, venez jouer sur les consoles mythiques qui ont marqué l’histoire du jeu vidéo. Cette exposition interactive, consacrée à une période allant de 1980 à 2019, vous invite à (re)découvrir les célèbres consoles GameBoy, Super Nintendo, SEGA MégaDrive, PlayStation… Venez jouer à des jeux exceptionnels tels que Tomb Raider, Shenmue ou encore Secret of Mana.

L’histoire du jeu vidéo sera retracée par écrit sur des panneaux d’exposition ainsi que des fiches détaillées de chaque console de jeu, de la 2D à la 3D, des cartouches aux Cds. venez revivre cette incroyable révolution technologique et culturelle. Une exposition signée Ouest Games en partenariat avec l’Institut Français du Maroc.

CONCERT « ALAA ZOUITEN »

Mardi 11 février 2020 à 19h à la Salle Brahim Radi de la Municipalité

Né à Casablanca, Alaa Zouiten découvre sa passion pour la musique sur un vieux piano chez sa grand-mère. Élève studieux, il sort premier de sa promotion du conservatoire. Fasciné par la musique arabo-orientale classique, il se découvre un penchant pour le Oud. En 2008, il rejoint le groupe de fusion marocain Jbara qui le propulse sur la scène nationale et internationale. L’artiste décide alors d’entamer des études musicales en Allemagne. En 2010, il enregistre « Un oud fou » dans un style jazzy arabo-andalou. Épris de flamenco, Alaa s’intéresse à plusieurs styles musicaux. En 2012, il sort «Hada Makan», un opus enregistré en Allemagne où il repousse les limites du oud. Avec son dernier album «Talking oud», Alaa libère ses cordes pour mieux saisir l’âme du flamenco.